Est-ce que Black signifie vraiment King ?

J’ai vu Black is King de Beyoncé et visuellement elle a encore une fois fait le taff.

Elle ne nous a pas laissé tomber et le sens artistique est là, les sons qu’on connaissait déjà et qu’on peut donc chanter à tue-tête , les collaborations triées sur le volet, les costumes.

Je sais que je suis faible de succomber à cette vision rêvée et afro-americano centrée de l’Afrique mais on a tellement peu d’œuvres capable d’avoir ce genre d’impact. Certaines sur Twitter appellent ce genre « la wakandification de la pop culture africaine». Vous savez penser qu’on est tous et toutes (nous les Afro-descendant.es de lignée royale.

La blogueuse @Clumsy_Mummy rappelle d’ailleurs sur Twitter :

« chez les Soninkes tout le monde n’est pas roi ou reine ni chef de village … d’où les tensions dernièrement entre les castes des esclaves et les nobles.»

Dans mon pays d’origine (Haïti) on a également cette mentalité « Royale». Beaucoup de généraux disaient descendre de prince, royauté. C’est le cas de Toussaint Louverture qui est pour nous un Prince. Je ne sais toujours pas si on avait la preuve qu’il l’était vraiment… On raconte, au sujet de ses origines, qu’il aurait été le fils de Gahou Deguénon, un prince africain d’Allada (actuel Bénin). Cette rumeur circulait de son vivant et je pense qu’il n’a rien fait pour le démentir car on en avait besoin justement.

Peut-être que c’est normal qu’on veuille à tout prix être d’ascendance royale. On est juste toujours coincé dans cette phase où on est tellement pas traité comme des êtres humains depuis des siècles qu’on cherche à tout prix à se grandir. Et c’est ainsi qu’on se retrouve avec la réthorique Black is King de Beyoncé.

Pour bien appuyer ses dires, Beyoncé nous sort un film hauts en couleur et fort en symboles.

Brown skin girls est mon préféré 🤎
Oui le majordome est blanc et vous allez rien faire.

Mention spéciale pour tous les servants qui sont blancs. (Ce sont les seuls blancs dans le film.) J’ai éclaté de rire parce qu’elle est petty Bey il fallait le faire.

Celleux qui l’accusent de suprématie Noire et ne sont pas capable de voir que :

1. C’est de l’art ça sert également à faire passer des messages. Dans le cas présent le Noir étant le roi, le Blanc qui nous a esclavagisé nous sert. Oui on exprime notre rage à travers l’art : breaking news.

2. Qu’on vit dans une société tellement inégalitaire que ça n’arrivera jamais.

Je ne peux rien pour vous si vous êtes pas réceptifs chacun son truc, ainsi le monde est fait.

Concernant la production du film en lui même, d’un côté je suis un peu déçue que toutes ces jolies images soient la propriété de Disney mais en même temps c’est un peu hypocrite de ma part vu que je n’ai jamais été intéressée par Tidal. Donc who am I kidding ?

Pour conclure, non on est pas tous/toutes des fils/filles de Roi mais vous savez quoi ça change du trauma porn qu’on nous sert d’habitude. Mais y’a pas à dire Beyoncé elle est la Queen de la Pop Culture et elle nous le prouve encore une fois avec Black is King

2 réflexions sur « Est-ce que Black signifie vraiment King ? »

  1. Hello !
    Merci pour ta revue.
    Pour ma part et pour ce qui est du visuel, j’ai trouvé le film magnifique, un vrai feu d’artifice pour les yeux. Les plans, les costumes, les chorégraphies sont magnifiques. Je salue le gros travail d’editing.
    Pour ce qui est du storytelling, je l’ai trouvé peu accessible au grand public. A de multiples reprises j’ai tenté d’associer certaines scènes à celles du Roi Lion histoire de mieux comprendre. Le fil conducteur n’était pas très clair, ce qui fait que je me suis parfois perdue en cours de route. Et je pense qu’avoir rendu ce projet si peu compréhensible a été une erreur car Disney reste un univers grand public. En général, les films Disney proposent différents degrés de lecture pouvant convenir aux enfants, adolescents, adultes.
    Mis à part cela, je n’ai pas cessé de sourire dès que j’ai entendu des artistes africains que j’ai pu reconnaître tels que Oumou Sangaré, Yemi Alade, Burna Boy… Cela fait du bien de les voir mis en avant, de les entendre et cela m’a rappelé quelques bons souvenirs d’enfance. Et, j’ai trouvé ça cool que Beyoncé les intègre à l’album sans pour autant être en featuring avec certains d’entre eux.
    Alors oui, c’est un album / film qui donne des indications sur ce qui va se passer dans l’industrie du disque dans le future (et Beyoncé est clairvoyante), mais cela reste un très bel hommage avec une belle intention derrière et un message fort et optimiste. On est pas dans la suprématie, mais plus dans la mise en avant d’une culture qui est perçue comme « sauvage » et « primitive » par un grand nombre d’Occidentaux.
    J’espère que ce film inspirera d’autres artistes et les incitera à valoriser leur vision de l’Afrique.
    ++
    Fifi

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton message et j’ai adoré lire le ressenti de quelqu’un d’autre surtout si tu connaissais déjà les artistes africains que pour ma part j’ai dans la grande majorité découvert avec Beyoncé. Et je suis d’accord qu’il faut le voir comme un hommage 🤎

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s