Archives du mot-clé blackface

Karl Lagerfeld était raciste, grossophobe et sexiste : deal with it

Avant de pleurer la mort de Karl Lagarfeld surtout si vous faites partie d’une quelconque minorité, sachez qu’il n’aimait probablement pas ce que vous représentez.

Il se passe en ce moment un truc merveilleux grâce aux réseaux sociaux, le boycott de Gucci et autres marques de mode par des célébrités entre autres pour cause de racisme et blackface. Ce n’est pas une surprise que le milieu de la mode est l’un des plus excluants qui soit, faisant régulièrement la une pour son lot d’attaques racistes, sexistes, grossophobes ou homophobes. Les marques de luxe semblent avoir fait du snobisme des minorités un sport. Et Karl Lagerfeld était l’un des plus dignes représentants de cette exclusion, ce qui n’est un secret pour personne. Sa grossophobie était légendaire et s’il a redoré le blason Chanel, les dommages collatéraux ne sont pas à prendre à la légère. En plein ère de body positivism, il refusait l’idée même de l’existence des mannequins grande taille.

Il y’a à peine deux ans, suite à ces propos racistes sur les migrants et les juifs chez Thierry Ardisson, de nombreux téléspectateurs et internautes avaient saisi le CSA. Sans surprise cela n’a servi à rien.

Karl Lagerfeld a fait la pluie et le beau temps pendant son règne chez Chanel et il serait dangereux de l’encenser en passant sous silence le pouvoir destructeur qu’il a également eu, en reproduisant les mêmes schémas d’une société sexiste, grossophobe et raciste. Non seulement il les reproduisait, mais sa position de force lui a permis par ses actions de continuer à mépriser les mannequins ne correspondant pas à ses critères.

Voilà un homme qui était déjà intouchable de son vivant, plusieurs associations ont demandé sa démission sans l’obtenir, et qui le deviendra encore plus devant un refus généralisé de traiter des questions qui fâchent.

En passant sous silence son pouvoir de nuisance, quel est le message envoyé aux futurs générations de créateur.es ? Que le talent excuse tout et donne le droit de traiter tout le monde avec mépris ?

Il est intéressant de voir comment la mort revêt de sainteté un homme qui ne nous aurait même pas donné l’heure de son vivant.

Ceci n’est pas une simple histoire de bronzage

La sortie de vidéo Thx U, Next est la raison pour laquelle j’écris ce billet. Il fait suite à un thread Twitter que j’ai fait sur le sujet après avoir visionné le clip.

Le mois dernier, certains internautes ont découvert que des influenceuses blanches se font passer pour noires sur Instagram depuis des années à coup d’auto bronzant et de contouring. Une façon de gagner des like auprès des comptes communautaires noir.e.s et augmenter leurs fans pour attirer les marques.

Dénoncer des jeunes femmes blanches qui modifient leur apparence, pour obtenir un gain financier en utilisant les traits par ailleurs moqués chez les femmes noires, c’est bien. Mais il ne faut surtout pas oublier qui a le plus contribué à faire évoluer le phénomène brownface/blackface.

À savoir : Kylie Jenner, la famille Kardashian, Ariana Grande pour ne citer qu’elles. Des stars qui pèsent beaucoup plus que les influenceuses trop facile pour le coup à condamner.

La meilleure chose à faire dans un monde idéal serait le boycott. Afin d’éviter d’offrir notre soutien et/ou notre argent à des stars qui n’en ont rien à faire de nous et nous utilise pour augmenter leur porte-feuille, Tyga a récemment admis dans un interview avoir conseillé à Kylie de s’approprier la culture noire afin d’augmenter sa popularité, et nous pouvons voir le résultat.

Sur ce sujet, Ariana Grande qui est LE sujet qui fâche avec une fan base qui la défend farouchement à chaque fois qu’on aborde la question. Elle symbolise pourtant tout ce qui ne va pas avec cette nouvelle mode.

Ce n’est pas qu’un simple question de bronzage.

Souvenez d’elle plus jeune. Son style a beaucoup changé depuis ces débuts. En plus du changement de teint, elle porte également des vêtements et des accessoires inspirés par une mode qui prend ses racines directement dans la culture afro-américaine.

Donc non, ce n’est pas qu’une simple histoire de bronzage. Il y’a de nombreux articles dans la presse américaine sur le sujet.

Alors interrogeons nous sur la manière dont les plus grandes figures de la Pop culture continue à s’inspirer directement des POC uniquement à des fins commerciales sans impact positif sur nos communautés.

Jargon de Femmes Noires à la portée de tous

Je préviens ceci n’est pas un post parodique, ou appelant au shitstorm, j’y ai pensé après le billet de Acontrario sur le jargon utilisé par certain-e-s sur Twitter qui peut ne pas être à la portée de tous. Je crois toujours que la plupart d’entre nous sont ouvert-e-s à expliquer de quoi on parle et à qui on s’adresse. Que quand certain-e-s se donnent la peine, comme plusieurs d’entre nous l’ont fait on arrive à s’y retrouver plus ou moins rapidement pour les termes utilisés mais il est important que cela soit fait.
Parce que oui, le but c’est pas de créer un microcosme mais d’arriver à sensibiliser le plus de monde que possible.
J’essaierais donc de mettre à jour au fur et à mesure ce petit précis/dico/fourre tout d’expressions.
Étant femme et noire, je vais m’intéresser qu’aux termes me concernant, parce qu’il y’en a trop et je veux pas dire de la merde j’invite donc tout le monde à faire autant si possible. Les blogs/ compte Twitter avec des termes un peu compliqués j’entend bien.

Mots utilisés par des féministes non blancs et leurs significations.

Intersectionnelle : concept sociologique développée par la féministe Kimberlé Crenshaw selon lequel les formes de domination et de discrimination comme le racisme, le sexisme et l’homophobie sont en liens. Ceux qui se disent intersectionnelles pensent que les rapports de dominations ne peuvent être expliqués en laissant de côté une forme ou autre de discrimination/rapport de domination.
Pour aller plus loin sur le sujet
L’INTERSECTIONNALITÉ EN QUESTION (1) : LA DÉPOLITISATION BLANCHE

POC : abréviation en anglais de Person of color, autrement dit personne de couleur ou toute personne non-blanche. C’est un terme principalement utilisé aux États-Unis.

Racisé-e-s : ce mot est souvent utilisé sur Twitter ou sur le blog de personnes non blanches mais si vous cherchez dans le dictionnaire, laissez tomber, car il n’existe pas. Il est utilisé pour parler de personnes non blanches encore une fois. Je ne vais pas débattre ici du fait que ce mot n’existe pas, juste ça m’arrange parfois de l’utiliser comme ça tout le monde mon monde voit de quoi je parle.

White Tears : C’est le fait pour une personne blanche de venir systématiquement se plaindre quand on essaie de parler de notre vécu/ nos expériences en tant que non-blanc. Exemple : on parle du racisme sur Twitter il y’a toujours quelqu’un qui débarque dans la conversation en mode Nous aussi on s’est fait traiter de sale blanc, c’est du racisme. Non ça n’a rien à voir le fait de comparer un système de domination et des cas de haine raciale (mais ça c’est encore un autre post de blog si Dieu et Ophélie me donnent la foi.)

IMG_3366-0.PNG
« Quelqu’un veut-il penser aux blancs 😢 » ça c’est un gif que moi j’aime bien balancer quand on me fait du white tears

Privilège blanc : Ce sont un ensemble d’avantages dont peuvent bénéficier uniquement les personnes blanches. Le privilège blanc c’est que la norme dans la société n’est pas être non blanc, je te vois t’offusquer mais c’est comme ça. Exemples type de privilège blanc : la recherche d’appartement, le contrôle de faciès et autres joyeusetés.
Pour aller plus loin : L’autre versant du racisme : le privilège blanc

Oppression : c’est une discrimination d’un groupe social par le système social et cela de façon systématique. Le racisme, le sexisme, la transophobie ou encore la grossophobie sont des oppressions. De part leur situation, les intersec (à l’intersection de plusieurs dominations comme on disait plus haut) subissent souvent plusieurs oppressions.

Appropriation Culturelle : C’est s’approprier des éléments de la culture d’un groupe social, comme les tenues traditionnelles , la musique et l’art quand la culture est minoritaire le plus souvent et le transformer ou/et tourner en ridicule.
Sur cette photo par exemple non seulement Katy Perry reprend tous les codes de la culture noire américaine mais c’est clairement fait pour se foutre de la femme noire cliché ghetto. Si, si. Moi cette expression je l’utilises juste pour me moquer.

IMG_3354.JPG
Pour aller plus loin : Petites notes sur l’appropriation culturelle

Enfin dernier mot et pas des moindres le Black Face : le Black Face consiste à se noircir la peau pour caricaturer un noir. Cette pratique remontant probablement au XVI ème siècle est raciste parce qu’il est utilisé pour se moquer (oui encore, c’est marrant se moquer des noirs il parait). Être noire étant mon « accoutrement » de tous les jours, permettez que je m’offusque de ceux qui trouve ça marrant de faire rire les copains en se mettant de la suie sur le visage. POINT
Pour aller plus loin : Pourquoi se déguiser en Noir n’est pas une bonne idée

Je n’ai pas l’habitude de bloguer. Je le fais rarement donc si vous souhaitez que j’allonge la liste avec des mots à ajouter ou vous trouvez certaines définitions problématiques. Faites moi savoir les Zinternet, dans le respect SVP.